Pourquoi mon assureur protection juridique ne paie-t-il pas directement le montant de mon dommage ?

<< Je paie des primes d’assurance (protection juridique auto, habitation…) depuis 20 ans et aujourd’hui j’ai un litige à 60 euros et mon assureur protection juridique refuse de m’indemniser à titre exceptionnel suite au refus de prise en charge du responsable. Je suis pourtant un bon client ! Est-ce normal ? >>

Oui, cela est tout à fait normal. Même si votre assureur le souhaitait, il ne pourrait pas vous indemniser directement.

L’assureur de Protection Juridique n’est  pas un assureur régleur, c’est à dire que ce n’est pas lui qui paiera le montant de vos dommages.
Son rôle est de solliciter la partie adverse sans relâches, à l’amiable et au judiciaire, afin qu’elle vous règle votre dû.

Il pourrait sembler plus simple que, dans certains cas, l’assureur paie directement l’assuré lésé, mais la loi le lui interdit.

En effet, imaginons un contrat où il n’y a pas de seuil d’intervention, c’est à dire qu’il n’y a pas de montant minimal pour qu’un sinistre soit garanti.

Le montant de votre sinistre est de 60 euros : prix du pressing suite à une bouteille de vin renversée sur votre robe de soirée. Le restaurateur refuse de régler le prix du ticket.
Il est évident que, pour l’assureur, il serait plus rapide et plus économique de vous régler directement 60 euros que de suivre votre dossier des mois à l’amiable pour ensuite payer des frais d’avocats qui, vous vous en doutez, excèdent de beaucoup 60 euros! Malheureusement, et bien que certains assureurs le fassent…, cela est interdit par la loi.

Ceci est une des raisons pour lesquelles la plupart des contrats disposent d’un seuil d’intervention, correspondant à un montant de sinistre en dessous duquel l’assureur ne prendra pas en charge le dossier au judiciaire.