Livraison d’une télévision à l’écran brisé

Le 27 juin 2017, vous avez commandé sur internet, une télévision écran plat haute technologie pour un montant de 880 euros.

Comme convenu, le 30 juin, les livreurs vous livrent le bien.

Très pressés ils vous demandent de signer à la hâte le bon de commande. Etant garés en deuxième file ils n’ont évidemment pas le temps d’ouvrir avec vous le colis, mais vous avez bien vérifié, l’étiquette correspond à la télévision achetée, le colis est intact.

Vous signez le bon de livraison et partez vite travailler.

De retour chez vous le soir, lorsque vous ouvrez le colis, vous réalisez que la vitre de la télévision est brisée.

Vous vous empressez d’appeler l’entreprise vendeuse mais bien sur le service client est fermé le soir. Il est d’ailleurs aussi fermé le weekend.

Lundi vous réussissez à avoir le service client au téléphone, qui vous écoute et vous indique que vous avez signé le bon de livraison, attestant d’une livraison conforme et que rien ne prouvant que vous n’avez pas brisé la vitre en sortant la TV du carton, les réparations seront à vos frais.

Le service client ne souhaite rien entendre.

Sur les conseils d’un ami juriste vous adresser un mail au service client pour expliquer par écrit ce qui vous est arrivé. Vous écrivez peut-être même une mise en demeure, mais l’entreprise s’appuie sur le bon de livraison signé.

Un mois plus tard vous avez toujours une télévision cassée dans votre salon et 800 euros en mois sur votre compte en banque.

Découvrez en quoi la protection juridique pourrait vous être utile en cliquant ici.