Je suis victime d’un sinistre protection juridique, que faire ?

Vous pouvez avoir recours à votre garantie protection juridique en cas de refus opposé à une réclamation dont vous êtes l’auteur ou le destinataire.

Lorsque vous êtes victime d’un sinistre (ex: la télévision que vous avez commandée n’a pas été livrée, l’artisan qui effectuait des petits travaux d’entretien a laissé le chantier en plan sans le terminer…) vous en avertissez votre assureur de protection juridique. Ses coordonnées se trouvent dans les dispositions générales de votre contrat.

Celui-ci étudiera votre contrat afin de vérifier que le sinistre est bien couvert.

Les sinistres pris en charge diffèrent selon les assurances de protection juridique. Il convient donc de toujours se référer aux dispositions générales et particulières de votre contrat.

Le fait d’avoir bénéficié d’une consultation juridique ou d’avoir réalisé un acte juridique avant la déclaration de sinistre à l’assureur « protection juridique » ne vous prive pas d’utiliser la garantie.

Toutefois, cette consultation ou cet acte ne sera pas pris en charge par lassureur,  sauf  si vous pouvez justifier d’une urgence à l’avoir demandé.

Il est donc recommandé, avant toute action onéreuse, de saisir votre assureur de protection juridique.